Une communauté globale

 

- Quelles sont les opportunités et les challenges actuels? 

C'est dans une société en évolution constante et dans un climat de restructuration national, que le petit village de Laas a décidé de se démarquer de ses quelques 36 000 communes voisines. En mettant en place une politique pro-active basée sur l'importance du local dans dans une société globale, ce petit village surf sur la vague du communautarisme qui progresse de plus en plus et prends ainsi le dessus sur la société à grande échelle.

En profitant d'un climat et d'un environnement d'exception, Laas tend à se développer et souhaite devenir un territoire reconnu pour sa culture, ses coutumes et son patrimoine. 

 

- Décrivez la politique, et l'économie conditionnant ce changement 

Il y a quelques années, le gouvernement Sarkozy a voté une loi stipulant le regroupement des petites communes entraînant ainsi la globalisation et formalisation des territoires. Dans ce climat de restructuration, le Maire de Laas a choisi de ne pas rentrer dans le rang et de créer sa propre communauté et principauté dans le but de continuer à être unique et de garder son authenticité. 

Laas veut devenir une destination touristique à part entière en augmentant l'attractivité du village et celui de la région mauis aussi renforcer l’identité locale avec ses ressources pour dynamiser ce territoire. 

 

- Comment transformer ce village ?

Afin de devenir unique et valoriser son territoire, Laas doit parvenir à créer un environnement et une expérience propre à son image et symbole de différenciation. 

Ce petit village propose déjà des visites guidés, des activités particulières (3 heures  de la brouette...), et des symboles (passeport, douane, monnaie, produits dérivés...)

Il pourrait être envisageable d'avoir un plat totalement typique de cette communauté et qui ne serait consommable uniquement dans le restaurant et commerce de Laas. 

De plus, nous constatons que la communauté de Laas n'est pas active sur les réseaux sociaux. Il serait pourtant judicieux de transformer la communauté réelle créée en une communauté virtuelle plus importante.  

 

Quelle fin pour cette histoire?

A ce jour, Laas n'est pas considéré comme une principauté mais plutôt comme une communauté. Pour attirer encore plus de touristes mais aussi de journalistes, ce petit village doit encore plus marquer le territoire de son empreinte pour grandir et prospérer. 

De plus, Laas doit trouver des moyens de financer ses projets, on peut envisager le crowdfunding qui permettrait de demander à des individus d'apporter un soutien financier pour la réalisation de ces projets. 


Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.