Le bonheur est a Làas

Description des challenges et des opportunités

De nombreux avancements ont déjà été réalisés pour contribuer à l’idée de principauté : : une monnaie, un passeport, des éléments visuels, des évènements musicaux… Pour le citoyen de Làas, l’enjeu est maintenant de définir quels seront les engagements à prendre pour intégrer la communauté (contrat social), comment créer du sens avec le virtuel, et enfin trouver des idées de financement participatifs pour le développement du projet.

Le contexte

Petit village de 135 habitants situé en plein cœur du Béarn, il a décidé de s’opposer à la réforme des régions en 2011. Initiative lancée sous le gouvernement Sarkozyste puis finalisé sous le gouvernement de François Hollande, elle prévoit de réduire les pouvoirs des communes afin de diminuer leurs coûts de gestion. Ne partageant pas la même vision des déficits publics et par respect de l’identité de ses concitoyens dans le territoire, le maire prévoit de créer une principauté. L’aventure est lancée le 1er janvier 2015.

Roadmap

Pour transformer le village en communauté, il faut inciter à l’engagement :

  • Organisation d’évènements réels a Laàs avec inscription sur la page Facebook
  • Organisation de journées « principauté » en week-end accompagné d’une foire mettant en valeur les produits locaux et où l’utilisation de la monnaie locale est obligatoire
  • Travailler les idées proposées par les citoyens lors des questionnaires « bien-être »
  • Communiquer sur les réseaux sociaux et le site de manière plus régulière.

Happy end 

La fin heureuse sera la création d’une communauté sans frontières dans un village de 135 habitants permettant de préserver l’identité culturelle. Pour mesurer :

  • Indice de bien-être des habitants
  • Nombre de personnes (habitants + touristes) ayant utilisé la monnaie locale
  • Evolution du nombre d’ambassadeurs
  • Evolution des fans sur les réseaux sociaux

 


Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.